Shaarli share your links...

Classé dans Outils

Depuis le mois de septembre, Seb Sauvage nous a concocté un formidable outil : j'ai nommé Shaarli ! Toujours en version béta (car de nombreuses nouvelles fonctionnalités sont encore dans les cartons), cette petite application vous permet de partager (ou pas) les liens vers des sites qui vous semblent pertinents (ou pas).



Shaarli, c'est quoi ?

Comme son auteur nous l'indique, Shaarli est un clone minimaliste de Delicious que vous pouvez installer sur votre propre serveur. Le but est de disposer de ses données comme on l'entend et de ne pas dépendre d'un service tiers qui pourrait analyser à notre insu nos activités sur le web (non je n'ai pas nommé la renouille qui voulait devenir une Face de bouc).

Cet outil se veut être simple (ce qui ne veut pas dire qu'il n'est pas puissant) et rapide.

Shaarli, comment ?

La philosophie sous-jacente du code est le principe du KISS (Keep It Simple Stupid). Shaarli tient donc en un seul fichier php (oui vous avez bien lu) et en un fichier css de base. Cette méthode permet de faciliter la maintenance du code ce qui n'empêche pas les fonctionnalités d'être multiples.

Malgré tout, Shaarli est rapide et le nombre de liens à traiter n'est pas un problème. Et quand je dis rapide, ce n'est pas une vue de l'esprit. Les temps d'affichage sont presque indécents tellement ils sont courts (0.1353 secondes par exemple sur le site de l'auteur à l'heure où je vous parle avec plus de 8300 liens publics).

Shaarli, quelles fonctions ?

Je ne détaillerai pas l'ensemble des fonctionnalités car elles évoluent assez rapidement. Je noterai seulement les essentielles (traduction de celles listées sur le site dédié à l'outil ) :

  • Design minimaliste (simple is beautiful)
  • Rapide
  • Facile à utiliser : un simple bouton dans votre navigateur pour marquer une page
  • L'url, le titre et la description du lien sont enregistrés sans restriction de taille
  • Les marque-pages peuvent être publics ou privés 
  • Possibilité de les classer et de les filtrer par l'intermédiaire de tags (dont le formulaire de saisie s'auto-complète au fur et à mesure des enregistrements)
  • Les liens sont affichés par pages (avec la possibilité de choisir le nombre de liens à afficher par page)
  • Moteur de recherche inclus (recherche par texte complet)
  • Nuage de tags disponible

  • Permalinks
  • Génération de miniatures automatiques pour de nombreux services (imgur, imageshack.us, flickr, youtube, vimeo, dailymotion…)
  • Mur d'images (qui peuvent être filtrées par tags ou par résultat de recherche)
  • RSS et ATOM feeds (qui peuvent être filtrées par tags ou par résultat de recherche)
  • Protocole PubSubHubbub  supporté
  • Installation ultra-simplifiée : pousser les fichiers sur le serveur et c'est tout
  • Fichier php unique
  • Aucune base de données nécessaire (un seul fichier de données généré, pratique pour les sauvegardes)
  • Encombrement réduit (1315 liens occupent 150 kb)
  • Possibilité d'import/export ds marque-pages de Netscape (pour l'import/export depuis/vers Firefox, Opera, Chrome, Delicious…)
  • Protection contre les failles XSRF, les vols de cookies de session cookie, attaques par brute force… et bien entendu contre les injections SQL (vue qu'il n'y a pas de base SQL !)
  • Les paramètres gênants de FeedProxy FeedBurner/Google dans l'URL (?utm_source…) sont supprimés automatiquement

Bref !

Vous l'aurez compris, Shaarli est un outil obligatoire à avoir sous la main. Perso, je ne peux plus m'en passer.

Écrire un commentaire

*


*

 Se rappeler de moi sur ce site

*
Quelle est la troisième lettre du mot lwpiq ? :